Volontarisme politique

Faire preuve de volontarisme politique fort en faveur du centre ville


Création d’un comité local de gouvernance

Cette instance, à l’image des conseils de développement des Pays, devra réunir à minima :

  • les élus locaux et intercommunaux
  • les acteurs du commerce du territoire
  • les acteurs du tourisme
  • les propriétaires de locaux commerciaux et d’habitat
  • les professions libérales dont la fonction de polarité est essentielle au fonctionnement du centre-ville
  • les usagers
  • les services et agences de l’État.

La revitalisation d’un centre-ville met en jeu une multitude d’acteurs publics et privés dont les actions interagissent mais peuvent aussi s’annihiler par déficit de concertation, de coordination et de coopération.

Premier objectif de cette articulation :

S’habituer à travailler ensemble et porter des premières actions simples pour montrer l’intérêt de la démarche (propreté, embellissement, coordination d’actions et événements en centre-ville).

Les étapes de la mise en place :

En phase diagnostic, l’instance de gouvernance locale se crée de manière informelle sous forme de comité de centre-ville.

Après habitude de travail, le comité mute vers une structure, un office du centre-ville, sous forme associative avec un besoin de cofinancement pour se doter d’outils locaux.


Proposer une fiscalité adaptée pour renforcer l’efficacité des actions

L’évolution des différentes taxes ont une incidence directe sur les prix des produits vendus et sur l’investissement donc sur l’activité du secteur. Nous proposons donc :

  • Réduction de taxes foncières sur les propriétaires de locaux commerciaux.
  • Réduction de la TFPB et la CVAL à tout type de commerce indépendamment de la taille et du statut juridique.
  • Renforcer la taxe sur les friches commerciales pour inciter la baisse des loyers des locaux vacants.
  • Réduction de la taxe de l’occupation de l’espace public
  • L’exercice du droit de préemption dans certains cas, pour réaliser des travaux d’aménagement et de modernisation puis mise en location-gérance ou le rétrocéder.

Recrutement d’un manager/animateur du commerce

Le manager du centre-ville est un expert formé aux techniques de revitalisation du centre-ville grâce à sa formation. Il sera l’interface entre la mairie et la gouvernance mixte.

Le directeur Cœur de Ville n’a pas les compétences ni les prérogatives que peut avoir un manager du centre-ville dont le rôle a été déterminant pour de nombreuses villes en ayant recruté un.

De nombreuses villes de taille similaire à Issoudun ont fait appel à un manager du centre-ville parfois avant même  la création  du dispositif « action cœur de ville ».