Développement d’un Pôle illustration & Impression 2D/3D

Développement d’un Pôle illustration & Impression 2D/3D

L’île d’Issoudun,
le musée pour la Jeunesse

La Ville d’Issoudun peut être fière de son Musée de l’hospice Saint Roch. La liste Issoudun Avenir, inspirée par ce succès, propose d’enrichir l’offre culturelle de la ville en diversifiant à la fois la cible et le thème par la création du Musée de l’Illustration et de l’impression 2D et 3D Ludique d’Issoudun, l’île d’Issoudun. Ce musée sera pensé pour les enfants et adolescents et même coconstruit avec eux. Il présentera des œuvres d’illustrateurs et d’illustratrices pour livres d’enfants mais aussi pour un public plus adulte dans le cadre de certaines expositions temporaires. Un partenariat sera étudié avec le Musée de l’illustration Jeunesse de Moulins et celui de Strasbourg, mais aussi des maisons d’édition comme Hachette…

Ce thème sera combiné avec celui de l’impression pour expliquer aux enfants l’histoire de l’imprimerie, son évolution de Gutenberg à l’impression de bâtiments 3D pour la Nasa. Le musée présentera également des imprimantes 3D qui imprimeront en temps réel devant les visiteurs.
Ce nouveau musée sera installé sur une friche industrielle ou en centre-ville. Il deviendra le cadre parfait pour le Salon du livre jeunesse qu’il contribuera à mettre en lumière tout en invitant toute l’année des artistes en dédicace ou en vernissage d’exposition.

Pour accompagner le musée et en faire un moteur économique, nous voulons créer une synergie pour l’emploi avec :

:

  • la création d’un tiers lieu ou certains espaces pourront être utilisés par des initiatives privées (restauration, librairie…) ou associatives (Ateliers de création ou de lecture…). Transformer ainsi le musée en un vrai lieu de vie et de passage.
  • le développement de formations dans les domaines de l’illustration et de l’impression 3D, domaine d’avenir
  • la création d’une pépinière d’entreprises spécialisées dans le secteur de l’impression 2D/3D ou de l’édition de livre jeunesse.
  • la création d’aides pour ce secteur en particulier dans le bassin de vie pour reproduire certaines dynamiques déjà éprouvées, comme par exemple le cinéma d’animation à Angoulême ou en Rhône Alpes.
  • La création d’une logique de recyclage à grande valeur ajoutée en circuit court (voir encadré ci-dessous)

Pourquoi l’Impression 3D ?

En plus d’être un domaine prometteur, dont les utilisations futures permettront probablement d’habiter Mars, l’impression 3D dispose d’un potentiel très intéressant localement.

En effet, l’Impression 3D peut permettre la production de pièce de rechange localement, anticipant plusieurs problèmes de renouvellement des stocks qui pourraient se produire dans certaines conditions économiques, de guerre ou écologiques. Elle peut nous permettre donc une certaine forme d’autonomie.

Enfin, associée directement à une structure type déchetterie, elle pourrait permettre un recyclage immédiat des déchets, en particulier pour la création de mobilier urbain par exemple.

Issoudun doit se positionner sur ce genre de technologie et en faire un atout économique pour la région, et ainsi diversifier le tissu existant